Dans quels cas l’intérim est-il autorisé ?

Vous pouvez engager des intérimaires :

  • pour remplacer un travailleur permanent
  • dans le cas d’un surcroît temporaire de travail
  • pour l’exécution d’un travail exceptionnel
  • pour l’insertion de nouveaux collaborateurs.

Les intérimaires ne peuvent pas travailler :

  • dans le secteur du déménagement
  • si une convention collective sectorielle ou d’entreprise l’interdit
  • dans les services publics (sauf pour le remplacement temporaire de personnel contractuel)
  • en cas de grève ou de lock-out
  • lorsque les ouvriers sont en chômage économique
  • en cas d’arrêt de travail pour cause d’intempéries

Restez informé