Quand avez-vous droit au petit chômage ?

30/03/18

Ca y est, les fêtes de communion approchent ! En tant que parents, vous devez régler un tas de choses. Pour cette raison, on a créé le petit chômage : un congé rémunéré d’un jour ( ou deux ) suite à un évènement important dans votre vie.

Dans la plupart des secteurs, la communion solennelle et la fête de la jeunesse laïque sont des évènements pour lesquels les travailleurs ont droit au petit chômage. Il n’est malheureusement pas d’application pour la première communion, la fête de communion privée ou la fête de printemps de votre enfant.

Vous pouvez demander le petit chômage si le héros de la fête est votre enfant légitime, naturel, adoptif ou naturellement reconnu, ainsi que celui de votre conjoint ou partenaire cohabitant légal.

La fête a lieu un dimanche, un jour férié ou un jour de congé normal ? Alors vous pouvez demander le petit chômage le jour ouvrable qui précède ou qui suit ce jour d’inactivité !

 

Restez informé